Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘* À oublier’ Category

Contre Dieu

Contre Dieu est le premier livre de Patrick Sénécal que j’ai lu… et ça va être le dernier. Le roman commence dûrement, avec la mort d’une mère et ses deux enfants. On suit ensuite la dégradation du père qui pète complètement les plombs. Tant mieux si vous ne vous doutez de rien avant la fin parce que ça n’a pas été mon cas.

Oui c’est plein d’action, fort en émotion et déchirant. Mais, j’ai jamais été quelqu’un qui aimait les histoires noires. C’est vrai qu’il y a tout un public qui adore ce genre de livres, sûrement la même gang qui aime les films d’horreur. Perso, je regarde un film d’horreur et j’en ai pour 6 mois de cauchemars! Je ne suis donc pas arrivée à avoir un seul bon feeling en terminant ce livre. Me suis même sentie mal toute la soirée :-(

En tk, il paraît que c’est un des romans les plus soft écrit par l’auteur alors si vous voulez commencer à lire du Sénécal, c’est avec Contre Dieu qu’il faut commencer.

Ma cote: * (c’est juste pas pour moi!)

Un bon endroit pour lire ce roman est une moderne maison en Afrique du sud qui était originellement une église protestante.  Avec le crucifix, ça donne un petit look gothique freak…  Merci Desire to inspire.

Read Full Post »

Auteur: Martin Page

Ce que j’en pense: J’ai choisi ce bouquin parce que j’aimais le titre et que c’était un coup de coeur Renaud-Bray… Ce n’est pas un gage de bonne lecture. La vie de Mathias, le protagoniste de l’histoire, est profondément ennuyante. Fonctionnaire depuis 12 ans, il vit une amourette sans lendemain dans un petit quartier de Paris. Sa rencontre avec une vieille madame noire richissime va changé sa vie. Injustement frappée à la tête par un policier, la vieille lui confie son dernier souhait: faire disparaître Paris. Et là se trouve toute la particularité du bouquin… Mathias est convaincu qu’elle le fera. Oui, c’est la joie de cet auteur de raconter avec un grand réalisme des histoires insensées. Je suis désolée, mais ça n’a marché pas avec moi. J’ai jamais eu le goût de croire en une vieille qui veut faire disparaître Paris.  That’s it! Le livre était fini pour moi parce que tout découle de cette folie! Ayoye… voilà mon conseil: oubliez ce bouquin!

Ma cote: 1 sur 5

Read Full Post »

Little women

Auteur : Louisa May Alcott

Publication: 1868

Résumé: Peut-être vous rappellerez-vous dans vos souvenirs d’enfance un gentil dessin animé : Les quatre filles du Docteur March. Little Women, c’est donc le périple de Beth, Jo, Meg et Amy, quatre jeunes filles dans la campagne américaine au Massachusett. De l’enfance à l’adolescence.

Ce que j’en pense : L’histoire en tant que telle m’a fait pousser des soupirs à pratiquement toutes les pages… Les événements et anecdotes anodines m’ont paru longs et simplets. Un chapitre complet sur 4 petites filles qui préparent une pièce de théâtre pour leur maman et nounou ça c’est pas mal sirupeux. J’ai essayé de le lire en gardant la perspective de l’époque et de l’auteur. Il y avait très peu de femme auteur en 1868 et dieu sait qu’il devait y avoir des contraintes de vie et d’écriture pas facile. Une des belles choses de ce livre… la couverture ! Haha ! Les rééditions par Penguin Classics font tellement une belle biblio!

Ma cote : 1 sur 5

penguinclassics

Le coin lecture parfait vient d’un magazine hongrois Otthon.Merci Desire to inspire !

otthon1_littlewomen

Read Full Post »

The Lost Symbol

The Lost Symbol

Auteur : Dan Brown

Résumé: Le fameux Robert Langdon se voit pris dans une folle aventure contre un homme extra tatoué et complètement cinglé.

Ce que j’en pense: Ce bouquin, je l’ai reçu lors d’un échange de cadeau sous la thématique « brun » dû au nom de l’auteur. Quand même, je voulais le lire. La preuve, j’ai échangé ma boîte de chocolat contre ce Dan Brown! Ichhh. De ce que je me souviens de ses livres précédents, il n’y a pas grand chose de nouveau dans celui-ci. Toujours le cocktail d’un démoniaque religieux, d’historiens super secrets, d’avancés scientifiques extraordinaires… Come on !!! Faudrait arrêter de brasser les mêmes ingrédients ensemble parce qu’à la fin ça donne la même recette ! BTW, si la première moitié du livre vous ennuie, la deuxième moitié est encore plus pénible… le jackpot du quétaine est à la finale.

Cote: 1 sur 5

Pourquoi ne pas lire ce livre dans un loft Parisien datant du temps de Napoléon ? Photo du loft de Gabriel Wick et Olivier sur le beau site de Design*Sponge.

gabrielwick_designandsponge

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :